Dunk ou les Bagels made in Marseille à la sauce québécoise

Enfin des bagels dignes de ce nom dans notre jolie cité phocéenne…parce que, nous les sudistes, on commençait à être jaloux de ne pas avoir des adresses US comme à « la capitale ». 

 DUNK est ouvert depuis 2013 et se situe au cœur du Panier juste à coté du MUCEM (un emplacement stratégique pour ce quartier en perpétuel changement et qui s’est métamorphosé depuis quelques années).
Pour une pause déjeuner ou pendant le week end après une balade dans le quartier d’Euromed, vous pouvez déguster des bagels de toute sorte avec des noms originaux comme « je le largue » ou « j’appelle ma mère ».
Il y en a pour tous les gouts: des bagels au pastrami, au saumon cream cheese ou encore au poulet.
Si les bagels ne vous tentent pas, de jolies salades ou un hot-dog pourront vous satisfaire.

On adore ce petit coin d’Amérique du Nord, tout prés du Vieux Port, pour une petite pause au soleil sur la terrasse ou même pour prendre son bagel à emporter pour le manger sur un banc avec vue sur le Vieux Port ou sur le MUCEM.
De plus, les produits sont frais et de bonne qualité et les bagels sont préparés devant vous. Le pain du bagel est moelleux, ce qui est rare pour les bagels que j’ai gouté en France.
 Il est possible pour ne pas culpabiliser de prendre un bagel accompagné de frites de légumes. Tout est délicieux ! J’ai gouté, également, le cheesecake avec un coulis de mangue, qui est très bon.
Enfin, le service est souriant et efficace avec un joli petit accent québécois en supplément.
C’est vraiment un de mes lieux favoris pour ma pause déjeuner qui me rappelle New York! 
DUNK est ouvert, tous les jours, de 9h à 18h. Service en continu !



DUNK organise, tous les mardis, les afterworks du Panier de 17h à 22h 


DUNK
 4 rue Saint Thomé
13002 Marseille
Site internet Dunk

pause déjeuner devant le MUCEM pour déguster un bon bagel
il manquait le beau temps pour une fois!

Ce
joli lieu, ouvert à la mi-juillet 2013, fait briller d’un éclat neuf
l’art de façonner ces beaux et bons en-cas. Aux manettes du snack :
Antoine, architecte du cru, et Mimi, journaliste et auteure canadienne à
l’accent régalant. Ils avaient, disent-ils, « l’envie d’emmener Montréal à Marseille ».
Pari réussi. A toute heure, dans une chouette déco où la pierre de
taille répond au mobilier industriel, on croque volontiers dans leurs
inventions aux noms rigolos : « Je rentre dans mon jeans », le bagel
végétarien, ou, à l’inverse, le très viandard « Je fais 100 abdos ».
Servi tiède, comme il se doit, le pain
est moelleux dedans, croustillant dessus. Et chaque bagel réserve ses
surprises : douce creamcheese, zestes de citron, graines germées,
pastrami comme à NYC… Les habitués ont déjà un chouchou : le « Je le
largue » qui mêle thon mi-cuit à l’huile et aux graines de sésame, pomme
granny salée, confiture de citron vert anglaise et mayonnaise au
wasabi ! Une petite citronnade maison, des frites de légumes crus et un
cheesecake (un poil dense) complètent le déjeuner. Comptez entre 15 et
20 euros, tout de même.
Et le dimanche, dès les premiers froids
venus, Mimi propose un brunch à 18 euros (9,50 pour les minots). Œufs
Bénédicte ou à la florentine, pancakes aux myrtilles, pain perdu, ail en
chemise, bacon, café américain à volonté… Que du solide, tabarnak !

En savoir plus sur http://sortir.telerama.fr/marseille/lieux/restos/dunk,20312.php#E0WJ4BKF4dEIVJy7.99

Ce
joli lieu, ouvert à la mi-juillet 2013, fait briller d’un éclat neuf
l’art de façonner ces beaux et bons en-cas. Aux manettes du snack :
Antoine, architecte du cru, et Mimi, journaliste et auteure canadienne à
l’accent régalant. Ils avaient, disent-ils, « l’envie d’emmener Montréal à Marseille ».
Pari réussi. A toute heure, dans une chouette déco où la pierre de
taille répond au mobilier industriel, on croque volontiers dans leurs
inventions aux noms rigolos : « Je rentre dans mon jeans », le bagel
végétarien, ou, à l’inverse, le très viandard « Je fais 100 abdos ».
Servi tiède, comme il se doit, le pain
est moelleux dedans, croustillant dessus. Et chaque bagel réserve ses
surprises : douce creamcheese, zestes de citron, graines germées,
pastrami comme à NYC… Les habitués ont déjà un chouchou : le « Je le
largue » qui mêle thon mi-cuit à l’huile et aux graines de sésame, pomme
granny salée, confiture de citron vert anglaise et mayonnaise au
wasabi ! Une petite citronnade maison, des frites de légumes crus et un
cheesecake (un poil dense) complètent le déjeuner. Comptez entre 15 et
20 euros, tout de même.
Et le dimanche, dès les premiers froids
venus, Mimi propose un brunch à 18 euros (9,50 pour les minots). Œufs
Bénédicte ou à la florentine, pancakes aux myrtilles, pain perdu, ail en
chemise, bacon, café américain à volonté… Que du solide, tabarnak !

En savoir plus sur http://sortir.telerama.fr/marseille/lieux/restos/dunk,20312.php#E0WJ4BKF4dEIVJy7.99

Ecrit par
Plus d'articles Marie

Plus Belle New York, finaliste dans la catégorie Voyages et Tourisme des Golden Blog Awards 2014

Juste un petit mot….pour vous dire un grand MERCI car oui c’est...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *