Accro au Cronut de Dominique Ansel ?

Voilà je peux, enfin, dire que j’ai mangé un Cronut. Cet été, en me  baladant à Soho, j’ai voulu goûter, par curiosité, à cette pâtisserie qui fait fureur aux États-Unis.
Le Cronut est une pâtisserie hybride qui résulte du mariage entre un croissant et un donut. Dominique Ansel est le pâtissier français qui a inventé ce savant mélange entre deux incontournables de la pâtisserie française et américaine. 
C’est tout simple mais il fallait y penser. Le Cronut, crée au printemps 2013, est devenu un phénomène mondial.
Cette pâtisserie déclenche l’hystérie à New York, tout le monde veut acheter son Cronut et se prendre en photo sur les réseaux sociaux avec ce précieux gâteau. Les gens n’hésitent pas à attendre des heures, dés 5 heures du matin, pour avoir droit à deux et seulement deux Cronuts. Un marché noir  s’est même développé autour du gâteau (avec des Cronuts revendus entre 100 et 800 dollars pièce !) , oui on parle bien d’une simple pâtisserie!
 De nombreux pâtissiers ont même essayé de copier Dominique Ansel, cependant le Cronut est maintenant une marque déposée.
Depuis la France, ce phénomène de mode autour d’un simple gâteau nous amuse et nous intrigue. De nombreux reportages ont été consacrés au Cronut.
Alors plus d’un an après sa création, est ce que le Cronut est devenu has been? Et bien non, le buzz continue et je dois dire que cette notoriété et cet engouement m’étonnent encore mais les américains ont l’habitude d’attendre des heures pour manger dans les bons restaurants, ils sont friands de toutes les nouveautés. Les New Yorkais sont accros aux nouvelles tendances et doivent tout tester. De nombreux touristes viennent,également, de loin pour goûter au Cronut.
Est-ce-que j’ai aimé le Cronut? En me rendant à la pâtisserie de Dominique Ansel, je me suis dit que je goûterai au Cronut seulement s’il n’y avait pas trop d’attente. Je me voyais pas attendre des heures pour manger un simple gâteau, je trouvais ça un peu ridicule.
Ce matin là, vers 10 heures, il n’y avait pas trop de monde (j’ai sûrement eu de la chance). J’ai attendu seulement 15 minutes.
Il n’ y avait qu’un seul parfum au choix, à la fraise ce jour là. J’ai été vraiment déçue par le Cronut et en goûtant je me suis dit tout ce buzz pour ….ça !D ‘ailleurs, mon manque d’enthousiasme par rapport à cette viennoiserie vient, peut être, de toute cette tempête médiatique autour d’elle.
Le gâteau est gras et un peu bourratif. Il y a beaucoup trop de pâte feuilletée. Pour tempérer mon propos, je n’aime pas vraiment les pâtisseries à la fraise. S’il y avait eu du choix au niveau goût, je n’aurai pas pris un Cronut à la fraise et j’aurai peut être apprécié.
Dominique Ansel ne s’arrête pas seulement au Cronut, vous pouvez déguster des cannelés, des gâteaux français ou des madeleines qui avaient l’air très bons.
Aprés le Cronut, Dominique Ansel continue à faire le buzz avec son Cragel (mélange entre le croissant et le bagel).
Je suis curieuse de connaitre votre avis sur le Cronut. Alors avez-vous aimé?
Pour conclure, on ne peut que féliciter et admirer ce pâtissier français pour sa créativité et pour son talent marketing. Je trouve intéressant que Dominique Ansel a su allier ses deux pays la France et les Etats Unis autour d’une pâtisserie.
Je vous conseille, si vous êtes un féru de gastronomie, de nouvelles tendances culinaires et si l’attente ne vous fait pas peur, de gouter au Cronut pour vous faire votre propre avis.
Pour plus d’informations:

la file d’attente

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ecrit par
Plus d'articles Marie

Le New York gratuit: comment profiter de la grosse pomme sans dépenser un dollar?

New York est connue pour être une ville très chère pour les...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *